Friday, September 4, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


EDH, G-9, défection au sein du pouvoir , Jovenel Moïse a tout clarifié dans le nord

En tournée au niveau du département du nord ce week-end, Jovenel Moïse a clarifié certains dossiers importants dont le G-9,…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at July 20, 2020 Tags:

img

En tournée au niveau du département du nord ce week-end, Jovenel Moïse a clarifié certains dossiers importants dont le G-9, la défection de Me Reynold Georges et son projet d’électricité.

Dans le cadre de ses échanges avec la presse locale en marge de sa tournée dans le Nord et le Nord-Est ce samedi 18 juillet 2020, le président de la République s’est aussi prononcé sur les débats interminables soulevés notamment par la publication du nouveau code pénal, son projet de courant électrique 24/24 dans le pays, la défection du sénateur Garcia Delva, la création du G-9 en famille.

Selon le président, il y a certains articles du nouveau code pénal que d’aucuns interprètent comme étant immoraux, contraires aux coutumes et aux meurs haïtiens. Regrettant la mauvaise interprétation faite par plus d’un de ces articles, le chef de l’Etat invite la population à ne pas se laisser manipuler par qui que ce soit.

“Le code pénal n’autorise rien à personne contrairement au code civil. Son rôle est de sanctionner les auteurs, co-auteurs et complices des infractions. Je mets en défi quiconque de m’identifier l’article de ce code qui autorise le mariage entre deux personnes de même sexe en Haïti”,avance Jovenel Moïse qui déconseille à ses détracteurs d’induire la population en erreur.

Réagissant au sujet relatif à la prolifération des gangs armés en Haïti (G-9), le président Jovenel Moïse a évoqué les critiques acerbes dont il fait l’objet à cause de la création du G-9 que le Commission Nationale de Désarmement, Démantèlement et Réinsertion a déjà rencontré dans le cadre de sa mission visant à pacifier le pays. Réitérant son support à la CNDDR, le chef de l’Etat l’encourage à tout faire afin de donner une deuxième chance à ceux (bandits G-9) qui choisissent de déposer les armes.

S’agissant de la décision du sénateur Garcia Delva de tourner le dos au pouvoir qu’il dirige, Jovenel Moïse, tout en respectant le choix de son ex-allié, se dit prêt à recevoir les critiques du sénateur qui, rappelle-t-il, est investi d’une autorité de contrôle que lui confère la constitution haïtienne de 1987 amendée. Toutefois, l’homme de la banane a dit croire que la voie qu’il a choisi pour le pays est sans doute celle qui l’emmènera vers le développement durable.

Quant à la nomination contestée de Michel Présumé à la tête de l’Electricité d’Haïti, le locataire du palais national a demandé aux employés protestataires de se ressaisir. Réitérant sa volonté de refaire l’image de l’EDH, le président a précisé que le choix de l’actuel DG a été fait en ce sens. Il a promis tout son support à ce dernier à qui, il dit avoir donné une feuille de route bien spécifique à exécuter.

En ce qui concerne le dossier du courant électrique, Jovenel Moïse n’a pas manquer de tirer à boulet rouge à l’endroit de ceux qu’il considèrent comme des oligarques ayant détruit l’EDH au profit de leur intérêt, poursuit-il. En ce sens, il a annoncé d’importants travaux de réparation et d’aménagement sur différents réseaux notamment à Carrefour question d’augmenter la production du courant électrique au profit des consommateurs haïtiens. En ce sens, il demande aux institutions de contrôle dont la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif de donner bénéfice de l’urgence aux contrats de courant électrique qui leur seront acheminés bientôt.

A lire aussi :

%d bloggers like this: