Wednesday, October 14, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Donald Trump accusé de «diviser» l’Amérique en ces temps de crise

Donald Trump est accusé de «diviser» les États-Unis d’amérique en ces temps de crise. Jima Mattis, l’ancien secrétaire d’État à…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 5, 2020 Tags: , , ,

img

Donald Trump est accusé de «diviser» les États-Unis d’amérique en ces temps de crise.

Jima Mattis, l’ancien secrétaire d’État à la défense du président Donald Trump l’accuse aujourd’hui de «diviser» l’Amérique en ces temps de crise marqués par des manifestations parfois violentes en raison du meurtre de l’afro-américain George Floyd. « De mon vivant, Donald Trump est le premier président qui n’essaye pas de rassembler les Américains, qui ne fait même pas semblant d’essayer. Au lieu de cela, il tente de nous diviser », a écrit l’ancien général des Marines.

Le militaire très respecté, qui avait jusqu’ici affiché sa réserve, affirme que l’Amérique paie « les conséquences de trois années sans adultes aux commandes ». « J’ai observé le déroulement des évènements de cette semaine, en colère et consterné », poursuit-il dans ce texte publié mercredi et intitulé « L’Union fait la force ».

« Chez nous, nous ne devons utiliser nos forces armées que sur demande, en de très rares occasions, des gouverneurs des États. La militarisation de notre réponse, comme nous l’avons vu à Washington, D.C., met en place un conflit – un faux conflit – entre les militairea et la société civile », a-t-il ajouté.

Le pape François condamne le péché du racisme

En réaction à la mort à de l’afro-américain George Floyd, le souverain pontife a fait une déclaration pour condamner à la fois les violences mais aussi le péché du racisme. « Nous ne pouvons ni tolérer ni fermer les yeux sur aucune forme de racisme ou d’exclusion, et prétendre défendre le caractère sacré de toute vie humaine « la violence des dernières nuits est autodestructive. « rien ne se gagne avec la violence, tandis que tant de choses se perdent », a déclaré le pape François durant son audience du mercredi.

A lire aussi : “Il est temps que l’Amérique examine nos échecs tragiques, ” écrit George W. Bush

%d bloggers like this: