Monday, October 12, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Des ambassadeurs de l’Union Européenne en Haïti rencontrent des juges de la Cour des Comptes

Des ambassadeurs de l’Union Européenne en Haïti rencontrent des juges de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif. Des ambassadeurs,…

By Pierre Lunick Revange , in ACTUALITÉS , at September 30, 2020 Tags: , , ,

img

Des ambassadeurs de l’Union Européenne en Haïti rencontrent des juges de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif.

Des ambassadeurs, des Etats membres de l’Union Européenne en Haïti don’t l’ambassadeur de la Délégation de l’UE accrédité en Haïti, Sylvie Tabesse, ont rencontré ce mardi 29 septembre 2020, des juges de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA). Le président de la Cour, Roguavil Boisguéné et d’autres membres de la CSC/CA ont pris part à cette rencontre qui s’est déroulée à la résidence de l’ambassadeur de la délégation de l’Union Européenne en Haïti, Sylvie Tabesse.

Ces échanges, selon un tweet de la Délégation de l’Union Européenne en Haïti, ont permis de discuter des priorités de la Cour et des thématiques de la bonne gouvernance financière et institutionnelle, éléments clés du partenariat entre l’UE et Haïti.

Contacté au téléphone par la rédaction de Juno7 sur la tenue de cette rencontre, le président de la Cour, le magistrat Rogavil Boisguéné a fait savoir qu’elle a servi de prétexte pour la Délégation de l’Union Européenne d’arborer également la situation actuelle de la Cour et le volet renforcement institutionnel. S’il faut croire le président Boisguéné, l’UE a réitéré son soutien aux juges de la CSC/CA afin que ces derniers puissent continuer à faire leur travail selon la loi.

Parallèlement, il importe de souligner que la Cour Supérieure des Comptes a donné ce mardi un avis favorable sur le projet contrat signé entre l’Etat haïtien et la Compagnie Général Electric. Ce projet de contrat qui vise la fourniture et la construction d’une centrale électrique de 55,5 MW dans la commune de Carrefour, pour un montant total évalué à 57 millions 488 mille US$, a été retourné à l’exécutif récemment par la CSC/CA pour irrégularités. Il a été corrigé selon nos informations.

Rappelons que l’ambassadeur de France en Haïti, José Goméz, avait reçu le 22 septembre dernier le président de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), Rogavil Boisguéné, pour un petit déjeuner de travail. Le diplomate avait promis d’œuvrer de concert avec le président de la Cour des Comptes et du Contentieux Administratif, Rogavil Boisguéné, au renforcement des liens de coopération entre l’Ambassade de France et la Cour des Comptes pour que cette dernière puisse continuer à remplir sa mission qui est essentielle pour le bon fonctionnement d’un État de droit en Haïti.

En savoir plus :

Cocktail à base de café, osez le rhum barbancourt

%d bloggers like this: