Monday, November 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Début d’une nouvelle session d’assises criminelles à Jacmel

Début d’une nouvelle session d’assises criminelles sans assistance de jury dans la juridiction de Jacmel. Une nouvelle session d’assises criminelles…

By Pierre Lunick Revange , in ACTUALITÉS , at October 29, 2020 Tags: , , ,

img

Début d’une nouvelle session d’assises criminelles sans assistance de jury dans la juridiction de Jacmel.

Une nouvelle session d’assises criminelles sans assistance de jury a démarré le mercredi 28 octobre 2020 à Jacmel. L’information a été confirmée par le doyen du Tribunal de Première Instance de Jacmel, le magistrat Wando Saint-Villier, également président de l’Association professionnelle des Magistrats.

Selon les détails communiqués par Me Saint-Villier, ce sont au total 26 affaires qui seront entendues au cours de ces assises criminelles sans assistance de jury. Au coeur des préoccupations, le fléau que représente la Détention Préventive Prolongée, poursuit le juge Wando Saint-Villier précisant que d’autres affaires y seront ajoutées au fur et à mesure.

Vol aggravé, viol, tentative d’assassinat, trafic de stupéfiant et association de malfaiteurs sont entre autres les chefs d’infraction retenus contre les détenus, rappprte le magistrat ajoutant que le Décanat et le Parquet sont déterminés à combattre la détention préventive dans toute la juridiction.

Selon un dernier rapport d’enquête de 20 pages du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), la population carcérale haïtienne est estimée à 11.131 détenus-es, dont 8.809 en attente de jugement soit 79.14 % et seulement 2.322 condamnés soit 20.86. Dans ce document, le RNDDH révèle que les conditions générales de détention dans les prisons haïtiennes demeurent préoccupantes.

En savoir plus:

Nouvelle constitution: l’OPC réitère sa recommandation pour la mise en place d’un comité d’experts

%d bloggers like this: