Friday, September 4, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Crise au MAST: des syndicalistes en colère réclament le départ de Nicole Altidor

Crise au MAST: des syndicalistes et contractuels réclament désormais le départ de la ministre Nicole Yolette Altidor. Port-au-Prince, Haïti.- Ces…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at July 28, 2020 Tags: , ,

img

Crise au MAST: des syndicalistes et contractuels réclament désormais le départ de la ministre Nicole Yolette Altidor.

Port-au-Prince, Haïti.- Ces employés réclament désormais le départ pur et simple de la titulaire du ministère des affaires sociales et du travail, Nicole Yolette Altidor. Depuis son arrivée au MAST en remplacement de Marie Elise Brisson Gélin, les choses vont de mal en pis selon les employés du ministère qui continuent de réclamer le paiement de plusieurs mois d’arriérés de salaire, des lettres de nomination pour plusieurs centaines de contractuels et de l’argent sur leur carte de débit non-créditée depuis plusieurs mois.

À défaut de barricades de pneus enflammés et de détritus, les protestataires ont utilisé 3 véhicules pour bloquer l’entrée principale du ministère avec pour seul objectif : la ministre Nicole Yolette Altidor doit regagner son domicile à pied, sans voiture officielle et sans gardes du corps.

« La ministre n’a rien fait pour améliorer le fonctionnement de l’institution et les conditions de travail des employés. Elle n’a posé aucun acte concret témoignant de sa capacité à gérer le MAST. Même le service des organisations sociales qui fonctionnait tant bien que mal est aujourd’hui dysfonctionnel. » selon des protestataires.
« Il n’y a pas de papier pour imprimer les attestations .

Des attestations envoyées au bureau de la ministre ne sont jusqu’à présent pas signées » dénoncent ces employés et contractuels qui demandent au président Jovenel Moïse et au premier ministre Joseph Jouthe de nommer une personnalité capable de diriger le ministère des affaires sociales et du travail.

À la fin de la journée de ce lundi, la ministre Nicole Yolette Altidor a pu quitter son bureau à la suite d’un accord avec les protestataires. Ils ont accepté de la laisser partir en échange de la signature d’une circulaire selon laquelle le payroll des contractuels débutera le 28 août prochain.

A lire aussi:

%d bloggers like this: