Sunday, November 22, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Convocation de Youri Latortue ; d’autres interrogations surgissent : « la caravane de changement a mobilisé $500 millions »

Tweet Les dirigeants du Secteur démocratique et populaire trouvent en la convocation de Youri Latortue à l’Unité de Lutte contre…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 14, 2020 Tags: , ,

img

Les dirigeants du Secteur démocratique et populaire trouvent en la convocation de Youri Latortue à l’Unité de Lutte contre la Corruption une opportunité à saisir pour interpeler sur la mission réelle de l’institution. En ce sens, 3 nouvelles plaintes contre la gestion douteuse des ressources de l’État ont été déposées.

Youri Latortue : « Je ne céderai pas à l’intimidation ».

Vendredi 14 août 2020 ((rezonodwes.com))–Le porte-parole du secteur démocratique affirme que l’ULCC devra diligenter d’autres enquêtes sur l’utilisation faite des fonds de l’État par le régime en place. En marge au mouvement de solidarité manifesté, jeudi 13 août, à l’égard du leader de ‘’Ayiti an Aksyon’’, Youri Latortue, l’avocat confirme avoir déposé 3 plaintes au tribunal administratif aux fins d’enquête.

‘’La première plainte concerne le programme de la Caravane du changement ayant mobilisé plus de 500 millions de dollars sans des résultats probants. Une autre plainte vise la firme Preber-rish mis en cause dans le scandale d’un mazout de mauvaise qualité vendu à l’Ed’H. Et enfin, une autre plainte appelle à enquêter sur un prêt de 800 millions de Gourdes octroyé à la compagnie Avis dans des conditions opaques’’, a énuméré André Michel.

Au terme d’une audition marathon de plus de 6 heures, le dirigeant de ‘’AAA’’, Youri Latortue s’est exprimé sur la séance. L’ancien élu de l’Artibonite a affirmé vouloir continuer à veiller au grain « sans céder à l’intimidation« .

Il revient à signaler que deux véhicules garés dans les parages de l’ULCC ont été incendiés par des présumés militants politiques dénonçant « une tentative de persécution politique orchestrée par le pouvoir en place pour réduire au silence ses adversaires politiques« .

En réponse, l’ULCC, dans une note consultée par le journal, s’est empressée de condamner l’attaque et a appelé le Parquet de Port-au-Prince à « mettre l’action publique en mouvement contre les auteurs, complices et coauteurs de ces infractions » alors, notons-le, que des accusations sont portées bien avant par un ancien ministre des Sports Tèt Kale sous-entendant qu’Olivier Martelly participe au détournement de fonds dans le projet de construction de « 25 stades fictifs« , sans parler de la carte illégale Dermalog, un projet pré-électoral frauduleux, selon l’opposition, orchestré par Martine Moise.

’La direction générale de l’ULCC s’insurge contre de tel comportement antisocial et croit que ces méfaits ne sauraient être l’œuvre de citoyens qui partagent les valeurs d’une société démocratique et d’État de droit’’, lit-on dans la note signée du directeur général Hans Jacques Ludwig Joseph accusé de faire ouvertement le jeu de l’apprenti-dictateur haitien.

%d bloggers like this: