Friday, November 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Canada – Affaire de religieux pédophiles : arrestation de trois autres membres des Clercs de Saint-Viateur dont l’un âgé de 93 ans

Tweet Cette louche affaire de présumée pédophilie dont 8 religieux de l’ordre des Clercs de St-Viateur (csv) sont impliqués et…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at July 2, 2020 Tags: , , , ,

img

Cette louche affaire de présumée pédophilie dont 8 religieux de l’ordre des Clercs de St-Viateur (csv) sont impliqués et qui se déroule loin et hors des frontières de la ville des Gonaives, ne saurait en aucun des cas avoir des répercussions sur le bon fonctionnement du Collège Immaculée Conception dont la solide réputation n’est plus à faire. Les csv arrivés de la France en 1847, pour ouvrir leur première maison provinciale au Québec, en ont fait autant aux Gonaives en 1966 en prenant en charge le Collège Immaculée Conception, puis à Dondon, à Saint-Marc et à Villa Manrèse à Port-au-Prince.

Qu’on se méprenne, car ce qui se passe à Joliette-Québec ne regarde que la communauté de Joliette. Le Collège Immaculée Conception (CIC), après plus d’un demi-siècle d’existence conserve son image intacte. Certes, on aura toujours des admirateurs et des détracteurs, comme tous ceux qui font œuvre de création et de modeste contribution à l’avancement d’une société.

Les gestes de comportement de pédophilie des 8 présumés accusés, auraient été posés à Rawdon, à Montréal et à Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord du Canada.

Mercredi 1er juillet 2020 ((rezonodwes.com))–La presse de Montréal a rapporté mardi qu’après un premier coup de filet effectué la semaine dernière, la Sûreté du Québec a arrêté trois autres religieux de la congrégation des clercs de Saint-Viateur « pour des crimes sexuels qui auraient été commis il y a des décennies » au Canada.

Parmi les trois nouveaux interpellés par la justice québecoise, un d’entre eux, Rosaire Blais qui réside à Outremont, est âgé de 93 ans. Toutefois, à côté de frère Jean-Maurice O’Leary, 82 ans, et de frère Claude Gariépy, 73 ans, résident à Joliette, ils font tous face à des « chefs d’accusation de grossière indécence et d’attentat à la pudeur à l’égard de personnes de sexe masculin » qui avaient à l’époque moins de 18 ans.

« Les événements reprochés auraient eu lieu entre les années 1953 et 1982, alors que ces hommes, membres d’une congrégation, étaient responsables de l’enseignement et de l’encadrement des victimes mineures, dans divers collèges d’enseignement au Québec », indique la Sûreté du Québec. Les gestes auraient été posés à Rawdon, à Montréal, et à Havre-Saint-Pierre sur la Côte-Nord a appris Rezo Nòdwès.

Rappelons que la semaine dernière, la SQ a débarqué à la résidence des c.s.v. à Joliette-Québec et a procédé à l’arrestation de cinq prêtres et frères « pour des crimes commis entre 1961 et 1989« . Il s’agit de Roger Larue, 89 ans, Gérard Whissell, Laurent Madore, Raoul Jomphe et Jean Pilon. Parmi ces cinq hommes qui œuvraient dans des collèges québécois situés à Rigaud, à Matane et à Pohénégamook, les deux derniers Jomphe et Pilon auraient brièvement séjourné en Haïti, à la fin des années’90 au moment de la dégradation de l’enseignement partout en général dans le pays.

%d bloggers like this: