Tuesday, September 1, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


C1: le Bayern Munich d’une génération dorée à l’autre

Tweet Lundi 24 août 2020 ((rezonodwes.com))– décennie exceptionnelle s’achève au Bayern Munich, vainqueur dimanche de sa 6e Ligue des champions….

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at August 24, 2020 Tags: ,

img

Lundi 24 août 2020 ((rezonodwes.com))– décennie exceptionnelle s’achève au Bayern Munich, vainqueur dimanche de sa 6e Ligue des champions. Mais ses dirigeants regardent déjà vers l’avenir pour rester les maîtres en Allemagne et en Europe, et pour perpétuer la légende d’un club qui a tout gagné depuis 50 ans.

Uli Hoeness, qui fut président jusqu’en décembre 2019, et son alter ego Karl-Heinz Rummenigge, anciennes gloires du club devenus des patrons aux dents longues et au verbe cinglant, ont réussi leur coup: remplacer en douceur la génération dorée des années 2010, celle de Robben, Ribéry, Lahm et Schweinsteiger, par une autre tout aussi talentueuse, les Coman, Gnabry, Goretzka, Kimmich, ou autre Süle.

Résultats: sur les neuf dernières saisons, le « Rekordmeister » a atteint sept fois le dernier carré de la Ligue des champions, pour trois finales et deux victoires, dont celle contre Paris dimanche.

Parallèlement, il a mis l’Allemagne en coupe réglée, avec huit Bundesliga consécutive (série en cours) et six coupes nationales. Jamais, en 120 ans d’histoire, le club bavarois n’avait été aussi fort aussi longtemps.

Entre les deux époques, quelques grognards ont assuré la transition: Manuel Neuer (34 ans), le capitaine et véritable tombeur du PSG, avec ses trois arrêts de classe mondiale dimanche, Thomas Müller (30 ans), Robert Lewandowski (32 ans), David Alaba (28 ans) ou encore Jérôme Boateng (31 ans).

– « Conserver l’effectif » –

L’objectif de Rummenigge, président du directoire, et de son successeur désigné Oliver Kahn est simple: continuer.

Ils ont, comme toujours, deux fers au feu: s’assurer la fidélité des tauliers actuels. Et préparer l’avenir.

Cette saison, ils ont prolongé Neuer, Müller et Lewandowski jusqu’en 2023, Alphonso Davies jusqu’en 2025. Les autres cadres sont bien installés, ou du moins souhaitent rester, à l’exception notable de David Alaba et Thiago Alcantara, en fin de contrat l’année prochaine.

Le défenseur autrichien et le milieu de terrain espagnol ont engagé avant le « Final 8 » de Lisbonne un partie de poker, en laissant transpirer leurs envies d’ailleurs.

Le résultat devrait être connu dans quelques jours.

Pour Alaba, qui a pris à 28 ans une nouvelle dimension dans l’équipe, Oliver Kahn s’est dit dimanche « très très optimiste » sur les chances de prolonger.

Quant à Thiago Alcantara, qui a fait savoir qu’il aimerait à 29 ans un nouveau challenge, peut-être à Liverpool, on l’a vu après la victoire sur la pelouse du stade de la Luz en grande conversation avec Hansi Flick.

« Il m’a dit qu’il reste », a ensuite lâché le coach du Bayern devant les micros, avec un sourire facétieux. Avant d’avouer qu’il plaisantait: « En fait je n’en sais rien, et lui non plus, parce que nous étions tous concentrés à 100% sur cette finale de la Ligue des champions ».

« J’essaye de conserver l’effectif tel qu’il est actuellement », dit cependant Flick, « je vais m’investir de tout mon poids pour que deux joueurs de cette qualité restent avec nous ».

– Jeunes talents –

Les seuls départs probables sont ceux de Coutinho, prêté par le FC Barcelone, et de Perisic, prêté par l’Inter Milan. 

Le Brésilien, attendu comme une star, a été décevant. Perisic a joué un rôle précieux de doublure pour les ailiers Gnabry et Coman lorsqu’ils ont été indisponibles. Mais il n’a jamais été un titulaire indiscutable.

Au delà, Rummenigge et Kahn pensent déjà au départ des trentenaires: parmi les jeunes talents recrutés récemment, Alphonso Davies a pris une longueur d’avance sur ses contemporains, en s’imposant à 19 ans comme le nouveau joyau de la défense.

Mais le Bayern a d’autres pépites à polir, dont les Français Michaël Cuisance (21 ans) et Tanguy Nianzou Kouassi (18 ans) arrivé cet été du PSG.

Dans les buts, le successeur de Neuer est déjà connu: Alexander Nübel, 23 ans, gardien de l’équipe nationale Espoirs, est arrivé de Schalke 04 plein d’ambition. Mais il devra patienter jusqu’à ce que l’immense « Manu » Neuer veuille bien lui céder la place.

L’exemple de Kimmich peut l’inspirer: ce surdoué avait mal vécu sa saison sur le banc en attendant la retraite de Philipp Lahm. Il est devenu depuis un pilier du Bayern et de l’équipe nationale allemande.

cpb/jed/jr

© Agence France-Presse

%d bloggers like this: