Sunday, October 11, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Black Lives Matter : Capitol Hill, un quartier de seatle s’autoproclame zone autonome

Black lives matter :Capitol Hill, un quartier de seatle se déclare autonome,  Trump durcit le ton “Cet endroit est désormais…

By juno7 , in ACTUALITÉS , at June 14, 2020 Tags: , , ,

img

Black lives matter :Capitol Hill, un quartier de seatle se déclare autonome,  Trump durcit le ton

“Cet endroit est désormais la propriété du peuple”, peut on lire sur des panneaux placés à l’entrée du quartier de Capitol Hill. Ce quartier de seatle s’auto proclame zone autonome depuis qu’un commissariat a été évacué à la suite des heurts entre des manifestants et des policiers.

Cette situation est loin de plaire au président américain qui y voit un désordre insupportable et ordonne aux autorités locales de retablir l’ordre dans le quartier sinon, il s’en chargera lui-même. “Le gouverneur de la gauche radicale et le maire de Seattle font l’objet de moqueries et de jeux à un niveau que notre grand pays n’a jamais vu auparavant.  Reprenez votre ville MAINTENANT.  Si vous ne le faites pas, je le ferai.  Ce n’est pas un jeu.  Ces horribles anarchistes doivent être arrêtés IMMÉDIATEMENT.  BOUGEZ VITE !” ,écrit-il sur Twitter ce 11 juin.

“Laissez moi vous dire. S’ils ne règlent pas cette situation, on va s’en occuper. Il n’est pas question qu’on laisse Seatle occupé par des anarchistes. Si on doit y aller, on doit y aller. D’une manière ou d’une autre cela doit être fait”, déclare Donald Trump sur la chaîne Fox News.

Avec ces menaces, Donald Trump ne semble pas inquiéter la maire démocrate de Seattle Jenny Durkan qui  a riposté sur Twitter: « Laissez-nous en sécurité, retournez dans votre bunker ».

Il n’y a aucun désordre dans le quartier. On dénote une ambiance apaisée où les habitants organisent des débats, donnent des spectacles et les trottoirs sont ornés de fresques. Sans chef de file, les habitants semblent être  pacifiques. Avec plus de 35000 habitants sur 5Km2, Capitol Hill est le plus grand district historique de la capitale américaine. Seattle figure parmi les villes les plus chères des États-unis. C’est la ville de Bill Gates, Bill Boeing et de Microsoft. La ville est habitée par quelque 620.000 habitants

A lire aussi :

– États-Unis – Capitol Hill – BlackLivesMatter

%d bloggers like this: