Friday, November 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


BâtonnierGate – Entre 10:16 et 10:20, après avoir vu la vidéo exclusive de Martine Moise à 10:15, Jovenel Moise avait-il eu assez de temps pour déclencher une alerte et stopper les assaillants de Dorval ?

Tweet minute de réflexion Jeudi 19 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Les contes de fée et les fables que le président Jovenel Moise…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at November 20, 2020 Tags: , , ,

img

minute de réflexion

Jeudi 19 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–Les contes de fée et les fables que le président Jovenel Moise a racontés mercredi au sujet de l’électricité 24/24, la lutte contre la corruption et le « tèt ansanm » pour faire croire que son régime en agonie est encore utile à quelque chose, alors qu’il interdit carrément la formation d’une commission d’enquêteurs internationaux pour investiguer de façon impartiale l’odieux crime du 28 août 2020 à Pèlerin 5, sont uniquement pour la consommation internationale.

Et si les propagandes étaient à vendre, le nouvel acquéreur serait l’équipe de Joe Biden « pou menm ti penpent lan ka kontinye« , car le s*** est d’une telle profondeur d’où il est difficile de revenir à la surface pour ne pas se faire avoir puis envoyer paître au Pénitencier national à la place du prisonnier politique Anel Bellizaire.

S’il est une chose qu’on ne peut dénier et que nous n’avons plus le droit à l’oubli, c’est cette déclaration intempestive de l’apprenti-dictateur à l’antenne de Télé Métropole, le 2 novembre dernier. Cette petite tranche d’information fournie contient toute un éventail de possibilités pour atteindre les conclusions de l’enquête sur l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval. L’Haïti unie autour de Vertières dont a fait mention Jovenel Moise restera toujours un vœux pieux autant que ses pertinences, son arrogance, ses défis, ses violations des droits humains continuent d’élargir un fossé creusé entre la vérité et le faire-semblant.

La présidence, ce symbole pour lequel tout citoyen devrait vouer un respect absolu, peu importe l’individu interjeté sur le fauteuil boure, ne devrait jamais être « lage » à la dérive. On doute fort que les périmètres de sécurité contournant la résidence de Jovenel Moise, soient restreints. Admettons le respect des principes, même quand actuellement il n’est pas le cas avec des pluies de nominations illégales d’ambassadeurs, de surcroît, n’ayant aucune légitimité pour aller représenter le pays à l’extérieur, en l’absence totale de l’agrément du Sénat. Chargé d’Affaires a.i, oui, mais jamais le titre d’ambassadeurs plénipotentiaires. Nous basons-nous sur le quadrillage du quartier résidentiel du couple présidentiel en tout temps, 24/4, la police peut et/ou pourrait en un clin d’œil à la moindre annonce boucler un périmètre de sécurité pour entamer la fouille d’un véhicule quelconque, à la minute d’un signalement.

Le président Jovenel Moise dont la dévouée épouse Martine Moise partage toujours ses craintes, ses joies, ses ambitions, son succès, ses inquiétudes, son JOMO auto parts, ti saché dlo trété, ses richesses Petro Caribe et une pitance de salaire mensuel présidentiel et autres caisses noires du Palais National, s’il le désirait sans aucune contrainte, après avoir visionné le clip de l’assassinat de M. Dorval en exclusivité vers 10:15, avait entre 10:16 et 10:20 pour déclencher une alerte générale à toutes les unités de police pour quadriller tout Pèlerin et en partie Pétion-Ville.

Mais le président aurait-il jugé bon de ne pas agir en ce sens ? Pourquoi ? Ou encore, le commandant de l’USGPN n’aurait-il pas une vision de sécurité rapprochée d’un chef d’état aussi élargie et ne devrait-il pas avoir à sa disposition une batterie d’appareils de communication sophistiquée à l’égalité des armes manch long qui ont tué et fait grande impression sur des étudiants de l’Ecole Normale Supérieure ? Comme dans la paume de la main, toutes les issues de secours devraient être connues et sues des agents assurant la sécurité du couple présidentiel. Cela signifie que ces issues doivent être contrôlées et sécurisées et quand vient surtout le temps d’un déclenchement d’alerte inopportun, c’est un « piece ok cake » et à la seconde près, l’intrus est retracé et appréhendé.

Et encore une fois, pourquoi Jovenel Moise ne l’avait pas fait ? Le cœur a-t-il ses raisons que la raison ignore ? Si l’Univers se mesure en années-lumière, en Haïti, sous le régime autoritaire de Jovenel moise, l’univers de 2020 se mesure en année triste et sombre que les mégawatts de propagande ne suffiraient pas pour illuniner.

Anpil gwo tèt tonbe san jistis epi joukaprezan se dilatwa kap fèt ! Nèg yo bezwen kenbe pouvwa pi rèd ! Et tous les moyens sont bons : CEP-Dermalog, Code Pénal, nouvelle Constitution, Ambassadeur Bocchit à Washington, démolition de la Cour des Comptes, signature imminente d’une trêve entre les bandits et le DG PNH de facto « pour pacifier les rues« …

%d bloggers like this: