Tuesday, September 1, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Audio – « Les gangs de Djinay (G9) travaillent pour le compte du pouvoir » confirme un conseiller juridique de Jovenel Moise

Tweet Jovenel Moise, un apprenti-dictateur sanguinaire soutenu par la communauté internationale au mépris de la souffrance et la misère des…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at July 15, 2020 Tags: , , ,

img

Jovenel Moise, un apprenti-dictateur sanguinaire soutenu par la communauté internationale au mépris de la souffrance et la misère des Noirs d’Haïti, est le Chef suprême et Effectif des Gangs Armés Fédérés G9, sans l’emploi du conditionnel.

Mardi 14 juillet 2020 ((rezonodwes.com))–Une étonnante déclaration de Me. Reynold George, un farouche défenseur du régime Tèt Kale, qui fut mardi l’invité à l’émission « Sewòm Verite« , sur Emancipation FM, a formellement accusé le Palais national d’être le cerveau derrière le groupe de gangs armés fédérés dénommés G9 an Fanmi et alliés.

A la question du présentateur de l’émission « Me. Georges, que pensez-vous de G9« . Le conseiller juridique du président de la République d’Haïti, Jovenel Moise, a répondu en ces termes : »Dosye G9 la, mon cher, mwen pa kwè la dan’l, se pa tout verite a sa. Gen lòt gwo mounn kap manipile nèg yo pa anba » a affirmé M. George apportant davantage de précision à une retombée de la question posée.

« Ces bandits armés sont-ils manipulés par le pouvoir ou des gens du secteur privé » s’est adressé le journaliste. Reynold Georges, on ne peut plus clair, a affirmé que « mon chè, mwen plis kwè ke se mounn nan pouvwa a » et le défenseur Tèt Kale en enchaînant, a révélé pour la Nation et le monde entier que le président d’Haïti a révoqué son ministre de la Justice pour plaire à un groupe de bandits armés, par surcroît, selon RNDDH, des criminels notoires et présumés auteurs des massacres de La Saline, de Bel’Air, de Pont-Rouge entre autres.

« Mwen pa janm pè mounn si gen yon bagay ki nan enterè peyi-a fòk mwen denonse’l » a indiqué Me. Georges très convainquant dans ses déclarations enregistrées. Il a par ailleurs critiqué le nouveau Code pénal né dans la tourmente de décrets en folie de l’apprenti-dictateur, Jovenel Moise, indexé dans la dilapidation des fonds de Petro Caribe, selon le rapport officiel de la Cour des Comptes.

A rappeler que la semaine dernière, sous la passivité des unités spéciales de la police, le G9 bien armé et en toute quiétude a paradé dans des rues de la région métropolitaine. Une semaine plus tard, aucune arrestation n’a lieu et le porte-parole de la PNH, comme seule explication, a insulté l’intelligence des haitiens en indiquant vouloir éviter des « dommages collatéraux ».

%d bloggers like this: