Monday, October 12, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Assassinat du Bâtonnier Dorval, le président du tiers du Sénat réagit

Le président du Sénat Pierre François Sildor se dit révolté par ce crime monstrueux Le secrétaire d’État à la communication,…

By Jean Herntz ANTILUS , in ACTUALITÉS , at September 3, 2020 Tags: , , ,

img

Le président du Sénat Pierre François Sildor se dit révolté par ce crime monstrueux

Le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, dénonce pour sa part une instrumentalisation de l’assassinat du juriste à des fins inavouables.

Port-au-Prince, Haïti.- 5 jours après la mort du professeur et juriste Monferrier Dorval, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, des voix continuent de s’élever, tant au niveau national qu’international, pour dénoncer un crime odieux, sordide et révoltant tout en exigeant une enquête judiciaire sérieuse et impartiale pour retrouver les auteurs, co-auteurs et complices. Aux réactions déjà connues viennent s’ajouter celles du Sénat de la République et du secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis.

Le sénateur Pierre François Sildor dénonce un crime monstrueux

Le Sénat de la République comptant actuellement 10 sénateurs, par le biais de son président Pierre François Sildor, est monté au créneau pour dénoncer un crime monstrueux qui a révolté la conscience nationale et plongé le Sénat dans une profonde tristesse. A en croire le sénateur du Sud, Pierre François Sildor, le Sénat de la République déplore la disparition brutale d’un compatriote remarquable et émérite et dénonce au passage la recrudescence des actes de banditisme et d’insécurité.

« Le Sénat de la République condamne avec la plus grande véhémence cette recrudescence du banditisme observée depuis quelques temps dans le pays et qui sape la vie dans toutes les couches sociales, dans le secteur des entrepreneurs et des commerçants, dans la presse, au sein des familles paisibles et aujourd’hui au cœur de l’Ordre des Avocats. » écrit le sénateur Pierre François Sildor dans cette note de sympathie du Sénat de la République.

Eddy Jackson Alexis dénonce une instrumentalisation à des fins inavouables.

Réagissant à l’assassinat du Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince au nom de l’administration de Jovenel Moïse, le secrétaire d’État à la communication Eddy Jackson Alexis se dit offusqué que des secteurs malintentionnés pensent utiliser ou instrumentaliser à des fins inavouables le départ prématuré de cet illustre intellectuel. Des secteurs que le journaliste Eddy Jackson Alexis s’est gardé toutefois de nommer.

« Au nom du Gouvernement de la République, le Bureau du Secrétaire d’État à la Communication réprouve de telles pratiques qui ne font guère honneur aux principes républicains véhiculés par Maître Monferrier Dorval. (…) Homme de science, le professeur, dont la mort représente une hécatombe pour le corps social ne s’appuyait jamais sur des arguties ni fabulations concoctées dans des officines pour nuire, encore moins, ternir l’image de la Nation. » a dénoncé Eddy Jackson Alexis dans cette prise de position publiée via le réseau social Facebook.

A l’instar d’autres secteurs de la vie nationale, des personnalités nationale et internationale, le président du Sénat de la République, Pierre François Sildor et le secrétaire d’État à la communication, Eddy Jackson Alexis, invitent les autorités policières et judiciaires à diligenter une enquête sérieuse et impartiale sur ce crime odieux afin que leurs auteurs, co-auteurs et complices soient traduits en justice et punis conformément à la loi.

En savoir plus :

RD: Le président Abinader déclare obligatoire le permis de travail pour les immigrants haïtiens

%d bloggers like this: