Tuesday, September 15, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Assassinat de Me Dorval : des Barreaux de 47 pays sollicitent une commission d’enquête internationale

Des barreaux de 47 pays sollicitent du Président Jovenel Moïse une commission d’enquête internationale sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval….

By Jinaud Augustin , in ACTUALITÉS , at September 15, 2020 Tags: ,

img

Des barreaux de 47 pays sollicitent du Président Jovenel Moïse une commission d’enquête internationale sur l’assassinat de Me Monferrier Dorval.

Le dossier de l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monferrier Dorval prend davantage d’ampleur avec le soutien international exprimé à travers au moins 47 barreaux dans le monde. Les autorités sont plus que jamais attendus au tournant.

La Conférence internationale des barreaux (CIB) réunissant l’ensemble des barreaux et organisations nationales et internationales de barreaux, dans une correspondance adressée au président de la République, Jovenel Moïse, a fait part d’un “sentiment profond de révolte à la suite de l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval” et réclame justice pour ce dernier.

“Les barreaux expriment leur indignation en face d’un tel évènement et sollicitent solennellement de votre part, en tant que Chef de l’Etat, que toutes les dispositions soient prises afin qu’une enquête impartiale soit mise en œuvre permettant d’identifier les auteurs et les commanditaires de ce crime et que soit associée à cette enquête une Commission internationale”, peut-on lire dans cette correspondance dont Juno7 a obtenu copie.

Les signataires de la lettre tout en exprimant leur solidarité indéfectible au barreau de Port au Prince et à la la Fédération des barreaux d’Haïti, ont demandé également, au “Chef de l’Etat de faire prendre toutes les mesures utiles afin que la sécurité des biens et des personnes soit garantie en Haïti et en particulier la sécurité des avocats.”

“Les soussignés ont conscience de l’attention toute particulière que vous portez à cette
tragédie puisque vous avez ordonné trois jours de deuil national. Mais il importe qu’au-delà de cette manifestation de solidarité, des décisions concrètes soient prises, la justice ne pouvant se satisfaire d’un hommage public à notre confrère lâchement abattu”, ajoute la Conférence internationale des barreaux (CIB).

Elle a par ailleurs pris une résolution pour réclamer “des autorités haïtiennes que toutes les mesures utiles soient prises en vue de : Faire toute la lumière sur l’assassinat du Bâtonnier Monferrier Dorval et procéder à l’arrestation et au jugement de des auteurs de ce crime, et assurer la sécurité et la protection des avocats haïtiens pour un libre exercice de leur profession.

Les signataires de cette correspondance sont:

Le président de la Conférence internationale des barreaux de tradition juridique commune
« CIB »,

Le président de l’Union Internationale des Avocats « UIA »,

Le président de l’Observatoire International des Avocats en Danger « OIAD »,

Le président de la Fédération des Barreaux d’Europe « FBE »,

Le président de l’Union des Avocats de l’Afrique Centrale « UNAAC  »,

Le président de la Conférence des barreaux de l’Union Economique et Monétaire Ouest
Africaine (UEMOAl,

Le président de la Conférence des Barreaux de l’Organisation pour l’harmonisation en
Afrique du Droit des Affaires OHADA,

La présidente du Conseil National des Barreaux (France),

La présidente de la Conférence des bâtonniers de France,

Le président de l’Ordre des avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation (France),

Le président d’Avocats Sans Frontière Canada (ASFC),

Le bâtonnier du Barreau de Paris,

Le bâtonnier du Barreau des Hauts de Seine,

Le bâtonnier du Barreau de Montréal,

Le bâtonnier du Barreau de la République, Démocratique du Congo

Le bâtonnier du Barreau de la Martinique,
Le bâtonnier du Barreau de la Guyane.

En savoir plus:

Tension à Port-au-Prince: des hommes encagoulés sèment la panique

%d bloggers like this: