Wednesday, October 14, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Amendement de la Constitution : Jouthe affirme « n’être pas au courant des démarches du Palais National »

Tweet Nous avons en Haïti des chefs « ki pa eklere » : Joseph Jouthe sur Haïti D’Abord animé par Eden Deba….

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 22, 2020 Tags: ,

img

Nous avons en Haïti des chefs « ki pa eklere » : Joseph Jouthe sur Haïti D’Abord animé par Eden Deba.

New York, dimanche 21 juin 2020 ((rezonodwes.com))–« Le président Jovenel Moise n’a jamais abordé avec moi le dossier d’amendement de la Constitution » a affirmé le premier-ministre Joseph Jouthe regrettant que l’absence du parlement – improductif – lui fait grandement défaut quand il vient d’amender la Constitution et oubliant que le parti au pouvoir était majoritaire.

L’Ingénieur Jouthe qui prône un certain niveau de « moralité » dans la politique, a laissé entendre qu’il n’est pas un premier-ministre « pope twèl » pour que de telles activités du genre soient entreprises à son insu. Toutefois, M. Jouthe a admis qu’un amendement de la Constitution serait bienvenu pour la modification de 3 articles en particulier sans citer nommément le 3ème.

Jouthe a encore des dents contre l’article transitoire 291 stipulant péremptoirement que « makout pa ladan’l ». Il a manifesté un désir d’intégration de la diaspora dans les affaires internes du pays. Pour le PM Jouthe, les haitiens de la diaspora ont des gens d’une valeur incommensurable pour relever tous les défis auxquels est confronté le pays. « A eux seuls, ils peuvent nous donner un autre pays », a exprimé Jouthe.

Il est important de rappeler que tout le long de la semaine écoulée, l’un des conseillers du président Jovenel Moise, Guichard Doré, a entrepris des démarches auprès de divers secteurs de la vie socio-politique nationale pour la constitution d’une assemblée nationale.

Soulignons qu’au cours de cet entretien, d’autres sujets importants tels les arriérés de salaire des employés du consulat d’Haïti à New York, les risques encourus par des haitiens pour se rendre à la banque afin de recevoir leur transfert en monnaie américaine et entre autres la fin de mandat des maires, ont été largement abordés.

%d bloggers like this: