Thursday, October 15, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


« Almagro se laisse abuser par les manœuvres de Claude Joseph » écrit Mache Kontre au Conseil Permanent de l’OEA

Tweet L’ancien militant GNBiste Claude Joseph déploie beaucoup de « stratagème » pour tenter de donner à Jovenel Moise un mandat virtuel…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 6, 2020 Tags: , , , ,

img

L’ancien militant GNBiste Claude Joseph déploie beaucoup de « stratagème » pour tenter de donner à Jovenel Moise un mandat virtuel de président d’Haïti, au lendemain du 7 février 2021.

Samedi 6 juin 2020 ((rezonodwes.com))–« Il est, à notre entendement, regrettable que le Secrétaire Général de l’OEA se soit laissé abuser par les manœuvres de la Chancellerie haïtienne » ont écrit les signataires d’une lettre adressée au Conseil Permanent de l’OEA pour exposer la situation d’Haïti qui se retrouvera sans un président élu au matin du 7 février 2021.

Ces dirigeants politiques haitiens regroupés au sein de la plate-forme politique « Mache Kontre » ont expliqué aux ambassadeurs de l’OEA que le ministre haitien de facto des Affaires Etrangères, Claude Joseph « a, par un tweet irresponsable, pris sur lui de prolonger le mandat d’un président d’un état membre de l’organisation
régionale
« . Mache Kontre exhorte la communauté internationale « à effectuer
une lecture attentive des prescrits de la Constitution haïtienne et du décret électoral en
vigueur qui ont, d’ailleurs, été appliqué à tous les autres élus des élections de 2015 –
2016″
.

Beauzile, Dieudonné, Leblanc Fils, Génard Joseph et Kénol Mathieu ont rappelé à l’attention de l’organisation hémisphérique à laquelle Haïti est membre à part entière depuis sa fondation, que le président Jovenel Moise « a failli à l’exigence constitutionnelle de s’assurer que les élections se tiennent aux échéanciers prévus pour éviter tout vide institutionnel » et de façon catégorique, ont indiqué qu’il ne revient pas à l’apprenti-dictateur de « décider de la fin du mandat des autres élus ni d’exiger le respect de la durée d’un mandat que constitutionnellement il n’a pas« .

Soulignons que cette prise de position de Mache Kontre est venue moins de 48 heures après l’expresse « Déclaration de Luis Almagro« , sous requête du Dr. Claude Joseph, chef de la Chancellerie haïtienne. Celui-ci, dans un élan de soumission apparente aux desiderata du président Jovenel Moise, a exhorté les différents chefs de mission diplomatique haïtienne d’entamer des contacts auprès des gouvernements accrédité pour dire tout le bien possible du Chef de l’Etat et de sa volonté d’organiser des élections législatives et présidentielles au moment opportun.

%d bloggers like this: