Wednesday, October 14, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


29 Mars 1987: Quand l’économie finance la politique

Tweet L’oligarchie haïtienne est formée d’entrepreneurs-démons et de businessmen-vampires qui promeuvent la misère des citoyens comme un outil de déclenchement…

By Rezo Nodwes , in ACTUALITÉS , at June 11, 2020 Tags: ,

img

L’oligarchie haïtienne est formée d’entrepreneurs-démons et de businessmen-vampires qui promeuvent la misère des citoyens comme un outil de déclenchement d’instabilité politique pour maintenir leur monopole.

Mercredi 10 juin 2020 ((rezonodwes.com))–Les entrepreneurs ne choisissent pas de candidats, mais ils financent les campagnes de plusieurs candidats à tous les niveaux pour qu’ils soient le patron de ceux qui gagnent. Ils ne sont ni de la gauche ni de la droite, mais ils supportent les manifestations pour ou contre le gouvernement pour protéger leurs intérêts.

En fait, ils sponsorisent les gangs et la police ainsi que l’opposition et le gouvernement. Ils sont alliés et ennemis simultanément. Ils ne sont ni loyaux ni traîtres, mais ils renforcent leurs bases et retirent leur support n’importe quand ou toutes les fois que leurs élus ne font pas ce qu’ils leur exigent.

Ils financent les élections, pas parce qu’ils veulent le changement, mais pour qu’ils aillent obtenir tous les contrats publics. Ils financent les candidats pour conserver leur homogénéité politique.

Si vraiment, ils voulaient le changement, ils jetteraient leur support derrière un seul candidat, ils cautionneraient les programmes sociaux du gouvernement et ils développeraient des programmes économiques pour faciliter la libéralisation du marché au lieu de conserver les franchises et contrôler les ports du pays.

Ils font la loi, ils sont la loi, ils décident quels groupes d’hommes rentrent sur le marché pour qu’ils contrôlent les secteurs du commerce, des finances, de l’énergie, de la transportation et même du trafic d’armes et celui de tout ce qui est poudre. En outre, ce n’est pas sans raison que la diaspora, malgré sa bonne bourse économique et intellectuelle, est encore á s’intégrer ou à être intégrée dans l’économie du pays.

Ils veulent que la diaspora soit des envoyeurs d’argents et des consommateurs au lieu d’être des développeurs et des investisseurs. Ils sont des espions, ils sont des instigateurs et des catalyseurs, ils infiltrent tous les camps pour inciter un camp à se dresser contre l’autre camp. En tout conflit, ils seront toujours les gagnants, car ils augmentent leur capital en promouvant la colère et la pauvreté des vulnérables.

Celui qui met de la nourriture dans ton assiette contrôle le battement de ton cœur. Qui finance commande, qui commande gouverne, qui gouverne dicte les règles d’opérations et celui qui fait la loi grandit trop grand pour échouer, car il ne travaille que, pour quand il échoue, son échec engendre la destruction d’Haïti.

Dr. Bobb Rousseau

Dr. Bobb RJJF Rousseau

www.cecoyauniversity.com

www.bifpt.com

509-204-2773

%d bloggers like this: