Friday, September 11, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


19 juillet 1907: naissance de Paul Eugène Magloire, Président d’Haïti (1950-1956)

” Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir “, disait Aimé Césaire. Voici l’éphéméride du 19 juillet 2020…

By Pierre Emmanuella TANIS , in ACTUALITÉS , at July 20, 2020 Tags: ,

img

” Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir “, disait Aimé Césaire. Voici l’éphéméride du 19 juillet 2020

19 juillet 1907: naissance de Paul Eugène Magloire, Officier de l’armée d’Haïti, Président d’Haïti du 10 décembre 1950 au 6 décembre 1956

33ème président d’Haïti, Paul Eugène Magloire fut le premier président d’Haïti élu au suffrage universel. Durant  son passage, il a mis en place une nouvelle république différente des régimes précédents réputés dictatoriaux. Il est mort  à Port-au-Prince, le 12 Juillet 2001, à exactement une semaine de son 94ème anniversaire de naissance. Voici ce qu’a écrit le journal français “le monde” à sa mort.

“[…] Exilé aux Etats-Unis peu avant l’arrivée au pouvoir du dictateur François Duvalier, Paul Magloire était rentré en Haïti en 1986, après la chute de son fils Jean-Claude Duvalier. Aveugle depuis plusieurs années, l’ancien président vivait à l’écart de la vie publique. Paul Magloire était arrivé au pouvoir à la faveur d’une crise entre le président de l’époque, Dumarsais Estimé, et le Sénat, qui avait dégénéré en émeute.

Une junte militaire composée du général Lavaud et des colonels Levelt et Magloire déposa le président Estimé le 10 mai 1950, promettant d’organiser des élections au suffrage universel pour la première fois dans l’histoire de la république caraïbe indépendante depuis 1804. Noir issu d’une famille de mulâtres, Paul Magloire était le membre le plus populaire de la junte et fut élu président le 8 octobre 1950.

S’appuyant sur l’élite mulâtre et la coopération des Etats-Unis, Paul Magloire parvint à ranimer l’économie au début des années 1950. Grâce au développement du tourisme et à la bonne tenue des cours du café, le principal produit d’exportation, Haïti vécut alors l’une de ses rares périodes fastes. Profitant d’exonérations fiscales, plusieurs compagnies étrangères investirent en Haïti dans la production de ciment (la société française Lambert), la minoterie et l’exploitation de la bauxite. Mais le désordre administratif et la corruption accompagnaient cette embellie économique.

En octobre 1954, le cyclone Hazel provoqua d’importants dégâts dans les plantations agricoles et fit plusieurs centaines de morts. Ce désastre mit en péril les finances publiques, déjà affectées par une mauvaise récolte de café l’année précédente. En décembre 1956, une série d’attentats attribués aux partisans de François Duvalier et une grève des commerçants provoquèrent la fuite vers la Jamaïque puis à New York du président Magloire, qui avait été lâché par l’armée. Soutenu par les militaires, François Duvalier allait s’emparer de la présidence dix mois plus tard.”

19 juillet :
Pensée du jour

Le meilleur gouvernement est celui où il y a le moins d’hommes inutiles. Voltaire

A lire aussi :

– Haïti Éphéméride 19 juillet –

%d bloggers like this: