Wednesday, March 3, 2021
Just another WordPress site

Uncategorized

Haïti vs RD : Pour porter assistance aux plus pauvres, les Dominicains n’ont pas utilisé les services payants des opérateurs Télécoms

Covid19:  Pour apporter une assistance aux plus pauvres en République Dominicaine, Danilo Medina n’a pas utilisé les services  payants des…

By dorcely , in , at May 5, 2020 Tags: ,

Covid19:  Pour apporter une assistance aux plus pauvres en République Dominicaine, Danilo Medina n’a pas utilisé les services  payants des opérateurs Télécoms,  alors que Jovenel Moïse s’entête à utiliser les services de Digicel/MonCash

Lundi 4 mai 2020 ((rezonodwes.com))– En République Dominicaine, il y a deux grandes plateformes électroniques (Altice Peso et E-efectivo Mobil). Toutes deux associées à la même banque : Banco Popula Dominiano .

Altice Peso est opéré par le second opérateur du marché des Télécommunications de la République Dominicaine , Altice/Orange qui détient près de 30% du marché. La plateforme électronique E-efectivo Mobil est le portefeuille électronique du premier opérateur Télécom en République voisine , Claro, qui détient près de 60% du marché de la téléphonie.

 Altice Peso et E-efectivo Mobil, comme MonCash/Digicel en Haïti, rassemblent des millions de dominicains parmi les couches les plus pauvres.

Le Gouvernement Medina, à l’occasion de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus, a senti , comme le Gouvernement Haïtien, par rapport aux haitiens les plus pauvres, la nécessité d’aider les dominicains les plus faibles économiquement à traverser cette période difficile. Cependant il n’a pas choisi, sous le fallacieux prétexte d’aider des dominicains, de remplir les poches des deux opérateurs privés dominicains : Claro et Altice.

Le gouvernement Medina n’a pas non plus choisi de leur faire de la publicité à bon marché ou gratuite , ni de remplir les comptes bancaires de Claro et Altice avec des centaines de millions de pesos provenant du trésor public dominicain. Tant soit peu, le pouvoir en République Dominicaine respecte la population et les deniers publics, car il y a un Parlement , d’autres institutions de contrôle, une presse qui ne ferment pas les yeux et un système judiciaire qui fonctionne.

Qu’a fait le Gouvernement dominicain pour aider les couches les plus pauvres ?

D’abord, le pouvoir dominicain a baissé chaque semaine le prix du carburant, répercutant ainsi la chute extraordinaire du prix du baril du pétrole sur le marché international. Cela a eu un impact considérable sur le prix des produits de premières nécessités. Les dominicains les plus faibles économiquement ne sont donc pas frappés par une inflation de 22% comme c’est le cas en Haïti.

L’effet de cette baisse du prix du carburant , à elle seule, représente plus que les 3000 gourdes ( 1500 pesos dominicains ou 28 dollars américains environ) que le gouvernement haïtien se propose de distribuer à 1.5 millions à travers MonCash/Digicel.

En plus de cette baisse du prix du carburant, le gouvernement a lancé un ensemble historique de mesures afin de protéger la santé des citoyens, de préserver les emplois et de soutenir les secteurs productifs.

La protection comprend une aide fiscale pour les entreprises de toutes tailles et va du report des paiements d’impôts en raison de l’ajustement des paiements anticipés, y compris l’allégement au moment de l’exécution.

Les programmes d’aide, ainsi que le soutien aux citoyens et aux entreprises, seront financés à hauteur de 32 062,5 millions de RD, qui proviendront des sources financières suivantes: 12 000 millions de RD provenant des réserves techniques de l’Institut dominicain pour la prévention et la protection des risques professionnels ( Idopril); 12 000 millions de RD d’un prêt que la Banque centrale accordera au gouvernement et 150 millions de dollars d’un prêt contracté avec la Banque mondiale, en 2017, pour les urgences.

Voici les mesures économiques ordonnées par l’administration du président Danilo Medina pour atténuer le COVID-19:

Lancer le programme «Stay at Home» pour subventionner 1,5 million de ménages dominicains, identifiés comme pauvres ou vulnérables et principalement informels. Le programme transférera 5 000 pesos RD (9500 gourdes ) par mois à 811 003 familles qui bénéficient actuellement de «Comer es Primero». De plus, la couverture sera élargie pour inclure 688 997 nouvelles maisons, sur une période de 2 mois.

Le programme effectuera également un transfert supplémentaire, atteignant jusqu’à 7,00 RD $ aux ménages dont un membre de plus de 60 ans ou dont l’état de santé les rend vulnérables au COVID-19. Cette intervention ciblée impliquera des ressources de 16 981,7 MM RD.

Créer le Fonds d’aide à la solidarité des employés (FASE), qui transférera 8 500 RD $ par mois aux employés formels qui ont été suspendus de leur travail. FASE affectera plus de 754 000 familles, ce qui représente une injection de liquidités dans l’économie pouvant atteindre 15 milliards de RD.

Garantir le coût des tests de diagnostic des coronavirus pour les adultes de plus de 59 ans et les personnes qui présentent au moins deux des symptômes de la maladie. (Doit présenter une prescription médicale)

Réduire le taux de la politique monétaire de 100 points de base pour favoriser une baisse générale des taux d’intérêt dans le système financier national.

Fournir des liquidités aux entités d’intermédiation financière pour plus de 80 millions de dirhams et 600 millions de dollars américains.

Augmenter à RD 30 133,4 millions les ressources dégagées de la réserve légale pour faciliter les prêts aux ménages et aux secteurs productifs.

Remettre à plus tard l’application du taux aux accords sur les prix anticipés au secteur du tourisme afin qu’il puisse disposer des ressources nécessaires pour respecter ses engagements.

Accorder une prolongation d’un mois, jusqu’au 30 avril, dans la présentation de la déclaration que les entreprises doivent effectuer des opérations qu’elles effectuent avec une apparentée.

Accorder une prolongation d’un mois, jusqu’au 29 mai, pour la déclaration et le paiement de l’ISR des entreprises. De plus, ils sont autorisés à diviser le paiement en quatre versements égaux et consécutifs, sans pénalité.

Reportez d’un mois, jusqu’à fin avril, la déclaration et le paiement du RSI des personnes et des contribuables inclus dans le régime fiscal simplifié (TVD).

Reporter la déclaration et le paiement ITBIS de 10 jours, et le paiement peut être effectué en quatre versements équivalents, sans pénalités.

Réduire de moitié la valeur des versements de tous les accords de paiement actuels, doublant ainsi leur durée.

Accordez des facilités de régularisation aux contribuables en retard de paiement, sans pénalité

Le choix du Gouvernement Moïse/Jouthe

C’est Digicel et non le Gouvernement Moïse/Jouthe qui a annoncé dans un communiqué que :

1-  Le gouvernement haïtien a fait choix  de Digicel/MonCash pour accompagner la population.

2- Le processus de décaissement a débuté le 30 avril.

Des observateurs se posent plusieurs questions : Où est le contrat liant l’État haïtien avec Digicel/MonCash afin de fournir des services devant coûter plusieurs centaines de millions de gourdes, sinon des milliards, au trésor public ?

Ce contrat a t-il été soumis et sanctionné à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif ?

Y-a-t-il eu appel d’offres ?

Nous avons noté que rien que sur les premiers 22.888 personnes  ayant reçu le 30 avril dernier sur leur compte les 3072 gdes, Digicel/MonCash a empoché 22.888 X 51 gourdes, et des millions de gourdes provenant du trésor public resteront en souffrance sur le réseau de Digicel, en raison des problèmes d’identité , de SimCarte, …etc.

En tout cas nous soumettons à votre attention l’Avis de la Digicel relativement à cette opération de distribution de 3000 gourdes.